Challenge de l’Étudiant

Jours
Heures
Minutes
Secondes

Le Challenge c’est tout simplement l’évènement de l’année à ne pas rater !

Cet évènement se déroulant depuis plus de 30 ans durant le mois de mars est aujourd’hui inscrit dans le paysage étudiant de Drôme-Ardèche.

Tout au long de l’année, l’équipe de l’AVE ainsi que tous les bureaux des étudiants de la fédération travaillent dur pour offrir aux étudiants valentinois un week-end inoubliable et remplis d’émotions plus intenses les unes que les autres.

Cet évènement unique représente aujourd’hui l’un des rassemblements les plus grand et dynamique de France. Chaque année, les 17 associations étudiantes, dont une composée d’anciens étudiants, permettent aux étudiant valentinois de se rencontrer autour de jeux, sports et animations. Mais cet évènement nous rappelle aussi des valeurs essentielles tel que le respect, l’humour, l’amitié ainsi que la convivialité.

 

0
Étudiants
0
Jours de folie

Nous tenons à remercier tout particulièrement les responsables d’établissements ainsi que tous les partenaires de l’AVE : la ville de Valence, le département de la Drôme, le département de l’Ardèche, la Région Auvergne Rhône-Alpes, Université Grenoble Alpes, l’ADUDA, le Seven Discothèque, le Crédit Mutuel, McDonald’s Grand Valence, ECEMA, Le VRDR, le VHB, Lyfpay les Studélites, Hay’s sérigraphie, Adeva, l’EGC, Vigie VD, Univers Boisson, Chamas Tacos, le Comptoir Général, ADEVA,  et NRJ qui, grâce à leur soutien moral et financier, nous permettent d’organiser ce grand rendez-vous qui fait la fierté des étudiants de Drôme-Ardèche.

Mais il ne tient qu’à vous étudiants, de représenter votre école et ses couleurs tout au long de ce week-end de folie ! Alors on veut vous voir danser jusqu’à en être fatigué, chanter jusqu’à ne plus pouvoir parler mais surtout rire sourire à en pleurer.

Nous vous souhaitons à tous le meilleur challenge possible faits de rires, de joies, de bons moments et surtout de souvenirs inoubliables !

Que le meilleur gagne et n’oubliez pas : Être étudiant c’est bien, à Valence c’est mieux.

Retour en haut